BALADE EN PROÉSIE


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

BALADE EN PROÉSIE
BALADE EN PROÉSIE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» À la lumière du désamour
"Pax Americana", le rêve brisé des femmes ! (Afghanistan War) EmptyVen 24 Sep - 15:51 par Seawulf

» Très haut amour et autres textes de Catherine Pozzi
"Pax Americana", le rêve brisé des femmes ! (Afghanistan War) EmptyMar 14 Sep - 16:16 par Seawulf

» Flash-back cicatriciel
"Pax Americana", le rêve brisé des femmes ! (Afghanistan War) EmptyMar 14 Sep - 14:54 par Seawulf

» Ce qui n’a pu être
"Pax Americana", le rêve brisé des femmes ! (Afghanistan War) EmptyLun 13 Sep - 16:54 par Seawulf

» Attente
"Pax Americana", le rêve brisé des femmes ! (Afghanistan War) EmptyLun 13 Sep - 9:43 par Seawulf

» New York 2001 « Ground zero »
"Pax Americana", le rêve brisé des femmes ! (Afghanistan War) EmptySam 11 Sep - 14:56 par Seawulf

» L‘impossible espoir (Afghanistan War)
"Pax Americana", le rêve brisé des femmes ! (Afghanistan War) EmptyMer 18 Aoû - 9:10 par Seawulf

» "Pax Americana", le rêve brisé des femmes ! (Afghanistan War)
"Pax Americana", le rêve brisé des femmes ! (Afghanistan War) EmptyMer 18 Aoû - 7:48 par Seawulf

» La reproduction des profils de Rosemarie Waldrop
"Pax Americana", le rêve brisé des femmes ! (Afghanistan War) EmptyDim 15 Aoû - 8:15 par Seawulf

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 41 le Mer 7 Avr - 10:42
NEWS

    Pas d'annonces disponibles.

    "Pax Americana", le rêve brisé des femmes ! (Afghanistan War)

    Aller en bas

    "Pax Americana", le rêve brisé des femmes ! (Afghanistan War) Empty "Pax Americana", le rêve brisé des femmes ! (Afghanistan War)

    Message par Seawulf Mer 18 Aoû - 7:48

    « Que Dieu détruise les talibans et mette fin à leurs guerres.
    Ils ont fait des femmes afghanes des veuves et des putes. » Landay (Cercle littéraire Mirman Baheer / Kabul)

     
    “Les serviteurs du Tout Miséricordieux
    sont ceux qui marchent humblement sur terre
    et qui, lorsque des ignorants s'adressent à eux,
    disent: "Paix".” Coran 25, 63
     
     "Pax Americana", le rêve brisé des femmes ! (Afghanistan War) Master13
     Photo DR (2008)

    Accalmie. Chaos.
    Qu’en dites-vous
    vous qui êtes dans les limbes ?
     
    Un bleu éthéré
    vous couvre
    vous qui marchez
    à l’abri des regards. 
    Sensualité emmitouflée - mise en berne -
    et la brise qui se fiche éperdument
    et avec désinvolture des préceptes en vigueur
    suggère mieux que la nudité
    votre corps perché sur des talons hauts.
     
    Le temps qu’il fait
    n’est-il pas dans la main du prophète ?
     
    Eitadullah, Najib…
    des hommes à la barbe
    longue et caressante
    vous surveillent
    vous et tant d’autres
    jusques et y compris les extrémités
    de vos corps
    des fois que le henné
    de vos doigts
    soit complice
    de quelques intentions
    inappropriées !
     
    Que ne fait-on pas dire à Allah !
    (Ministère du Vice et de la Vertu)
     
    Vous qui allez
    et êtes vues par tout le monde,
    mais reconnue par personne
    votre cœur est votre école.
    La peur, hélas, votre horizon.
    Et vous marchez derrière ou devant un mur
    vernaculaire. Que vous aimeriez franchir,
    porte à ouvrir que vous souhaitez irénique !
     
    Je ne connais pas votre prénom
    encore moins votre nom
    je vous nomme,
    pardonnez-moi,
    Malalaï, Soraya ou Noor.
    Vos « geôliers invisibles »
    savent tout cela est plus encore
    semi-vrai semi-faux
    Qu’importe…
    Ils sont les gardiens d’une tradition
    anachronique.
     
    ("Taliban, tu m'interdis d'aller à l'école. 
    Je ne deviendrai jamais médecin. 
    Pense à une chose : un jour tu tomberas malade." Landay Cercle Mirman Baheer)
     
    Je fais un rêve étrange.
    Je vous imagine gymnique
    dansante, amusante…
    Légère comme un cerf-volant
    vêtue de couleurs vives.
    Et je prendrai votre voile
    (si vous en êtes d’accord)
    pour mieux vous regarder
    pour mieux vous respirer
    pour découvrir votre sourire.
    Je dirai de la poésie
    des landays, des ghazals
    pour enchanter votre féminité.
     
    (« C’est moi, le coquelicot sauvage, libre je vis, libre je fleuris
    Libre je suis sortie de terre, libre je mourrai. » Ibrahim Safa)

     
     
    Vos enfants sont la douceur de l’instant
    au monde de votre longanimité.
    Vous leur apprenez la douceur des mots
    et des gestes avec Hafiz et Saadi…
    Mais le monde inquiète les enfants
    il est vaste et incertain
    violent et dystopique
    ici, les armes y parlent trop souvent !
    Les belles choses n’y sont pas dicibles
    immédiatement. Et les enfants
    détournent le regard.
     
    Les femmes vivent de craintes 
    la vie peut s’échapper si vite
    et comme les pins himalayens
    un stress hydrique, armillaire
    les ronge. Enfoui en elles
    et dissimulé par le voile
    par la poussière
    par les murs d’algarades
    (dissensions mortelles)
    « aiguilles dorées », elles se dressent,
    au pays de la burqa
    habillées de silence
    où leurs jolis yeux émeraude
    se meurent trop vite
    dans l’ombre
    de tant d’obscurité !
    Seawulf
    Seawulf

    Messages : 73
    Date d'inscription : 20/03/2021

    Voir le profil de l'utilisateur https://www.seawulf-proesie.com/

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum