À l'orée des mots


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

À l'orée des mots
À l'orée des mots
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Entrevoir
Saha et Noor (Afghanistan War) EmptyMer 3 Avr - 22:16 par Seawulf

» Derniers poèmes d’amour de Paul Eluard
Saha et Noor (Afghanistan War) EmptySam 23 Déc - 15:53 par Seawulf

» Ruby moonlight de Ali Cobby Eckermann
Saha et Noor (Afghanistan War) EmptyMar 19 Déc - 13:24 par Seawulf

» Les aleurodes s’émancipent…(éco-anxiété)
Saha et Noor (Afghanistan War) EmptyJeu 19 Oct - 10:36 par Seawulf

» La voix de la vie de Edith Bruck
Saha et Noor (Afghanistan War) EmptyJeu 19 Oct - 10:32 par Seawulf

» Dans le soir étrillé… (Breizh)
Saha et Noor (Afghanistan War) EmptyMer 20 Sep - 17:01 par Seawulf

» Tombées de Christian Hubin
Saha et Noor (Afghanistan War) EmptyJeu 27 Juil - 10:10 par Seawulf

» La brise s’égrise…
Saha et Noor (Afghanistan War) EmptySam 22 Juil - 11:15 par Seawulf

» R o u t e s
Saha et Noor (Afghanistan War) EmptyJeu 13 Juil - 11:51 par Seawulf

» Chercher la vie
Saha et Noor (Afghanistan War) EmptyVen 7 Juil - 11:08 par Seawulf

» Au matin pourpre (Breizh)
Saha et Noor (Afghanistan War) EmptyDim 28 Mai - 7:22 par Seawulf

» Ne varietur (Breizh)
Saha et Noor (Afghanistan War) EmptyVen 26 Mai - 10:46 par Seawulf

» Sur l'écritoire...
Saha et Noor (Afghanistan War) EmptyMar 23 Mai - 11:21 par Seawulf

» Citations de Christian Bobin
Saha et Noor (Afghanistan War) EmptyMer 17 Mai - 12:51 par Seawulf

» À l’heure où...
Saha et Noor (Afghanistan War) EmptyLun 15 Mai - 10:46 par Seawulf

Mots-clés les plus tagués

Saha et Noor (Afghanistan War)

Aller en bas

04012022

Message 

Saha et Noor (Afghanistan War) Empty Saha et Noor (Afghanistan War)




‎ Saha et Noor (Afghanistan War)
 
« Maintenant, il y a une perte qui ne peut jamais être remplacée‎
‎Une destination qui ne peut jamais être atteinte‎
‎Une lumière que vous ne trouverez jamais dans le visage d’autrui‎ »
"Album Devils and Dust" de Bruce Springsteen
 
Lorsque la guerre est affreusement belle,
comme un feu d’artifice aux mille étincelles
que les rires et l’émerveillement ont disparu,
laissant place aux lumières venues
célébrer la mort par catalepsie,
pétarades stroboscopiques,
ici ou ailleurs, au monde de leurs envies,
casqués de certitudes, ils font feu
dans la profondeur de la nuit,
alors les étoiles tremblent et les âmes
chavirent, désappointées qu’elles sont
par tant d’hostilité humaine !
 
Saha et Noor,
il coule de vos yeux un filet de sang
abreuvé de spasmes atones
et moribonds, ô nuits cauchemardesques
plus longues que vos jours !
Désormais vous vous couchez en chien de fusil
au fond de ce que vous trouvez
blottis contre les chairs transies
chaudes et froides à la fois,
unique secours protecteur de la pensée
malmenée qui espère la Vie,
toujours, souhaitant parfois,
hélas, que tout cesse (définitivement)…
Mais les sifflements perdurent
ils ne sont plus dehors,
mais en vous, dans vos têtes ravagées
de douleurs où les larmes
n’ont plus de place.
 
Au milieu du chaos
des soldats meurent
et parmi eux, certains auraient aimé
vous apportez assistance et redonner du sens
à leur mission « perdue » !
S’ajointer à vous deux dans la peur
avoir des paroles douces
une main protectrice…
Qui peut bien aimer la guerre
en dehors de quelques fous !
Les fracas se sont tus
et la nuit retrouve son encre
imperméable, immense tente
où le visible se met en caponnière
soupiraux tamisés,
tout se fige jusqu’au prochain
déchainement de violence.
Vomissements spasmodiques
de tirs, aporie humaine,
faux vainqueurs à la puissance ravageuse.
Le chemin de "l’irénisme" est un sentier
de plus en plus étroit. Nous ne pouvons nous y croiser.
La peur fait la moitié du parcours. La haine fait le reste.
Y a-t-il encore une place pour la raison ?
 
Adieu Saha et Noor. Vous aviez l’âge des rêves.
(Elle voulait devenir avocate, lui musicien.)
Votre bonne étoile s’est affadie dans la pénombre
des coups sombres. Personne auprès de vous.
Jeunesse à l’agonie interminable, une immense solitude,
des hoquets de poussières et des pleurs silencieux.  
Main dans la main, votre ultime envie de vivre.
Le destin en a décidé autrement. Mais je sais
que quelque part en cette terre meurtrie,
d’autres mains feront pour vous la Salat Janaza.
 
Et moi, je prierai pour que l’oubli ne puisse s'installer.
Seawulf
Seawulf

Messages : 129
Date d'inscription : 20/03/2021

https://www.seawulf-proesie.com/

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : reddit
- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum