BALADE EN PROÉSIE


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

BALADE EN PROÉSIE
BALADE EN PROÉSIE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» À la lumière du désamour
Dans les limbes… EmptyVen 24 Sep - 15:51 par Seawulf

» Très haut amour et autres textes de Catherine Pozzi
Dans les limbes… EmptyMar 14 Sep - 16:16 par Seawulf

» Flash-back cicatriciel
Dans les limbes… EmptyMar 14 Sep - 14:54 par Seawulf

» Ce qui n’a pu être
Dans les limbes… EmptyLun 13 Sep - 16:54 par Seawulf

» Attente
Dans les limbes… EmptyLun 13 Sep - 9:43 par Seawulf

» New York 2001 « Ground zero »
Dans les limbes… EmptySam 11 Sep - 14:56 par Seawulf

» L‘impossible espoir (Afghanistan War)
Dans les limbes… EmptyMer 18 Aoû - 9:10 par Seawulf

» "Pax Americana", le rêve brisé des femmes ! (Afghanistan War)
Dans les limbes… EmptyMer 18 Aoû - 7:48 par Seawulf

» La reproduction des profils de Rosemarie Waldrop
Dans les limbes… EmptyDim 15 Aoû - 8:15 par Seawulf

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 41 le Mer 7 Avr - 10:42
NEWS

    Pas d'annonces disponibles.

    Dans les limbes…

    2 participants

    Aller en bas

    Dans les limbes… Empty Dans les limbes…

    Message par Seawulf Ven 11 Juin - 10:41

     À Jaeger (Amazing Grace)
     
    Il y a dans les limbes, tout là-haut aux confins de l’univers, à distance indéterminée, au tréfonds du monde cosmique, quelque part dans l’immensité céleste, des individus qui marchent éternellement sur les pas informés d’autres passants ancestraux. Les tiens sont si petits, empreintes illusoires d’un lévrier égaré parmi les hommes, qui gambade en ce lieu improbable, un peu seul, et qui ne sait où aller !
     
    Hommes et animaux réunis ensemble dans un silence ouaté où la nuit efface les ombres, où les étoiles s’endorment d’insomnies, où la douceur des âmes s’abandonne à l’amour échappé ici ou là, dans le sillon de draps si enveloppants, linceuls de vie, à jamais marqués, d’avoir été ici-bas, fou d’aimer ! Toi tes « maitres » et nous nos semblables, dans des corps à corps fongibles sous des soleils ardents de brumes lumineuses, de mers de corail, de canaux figés par le froid, de couleurs printanières, aux efflorescences de gymnité picturale. Et durant ces longs moments de félicité, tu t’adonnais à des siestes mémorables !
     
    Aujourd’hui le bleu outre-tombe des sphères froides domine dans un silence monial désincarné. Plus d’hosannas, d’alléluias, de « aimez-vous les uns les autres », juste une grande solitude déshabillée de cœurs vivants, prisonnière d’une vastitude plus grande que les océans, engloutie dans des habits sombres. Et je m’efforce de te réinventer dans ma tête, en partance pour l’au-delà, où résonne l’adagio for strings de Barber qui me porte, pour faire ce sisyphéen voyage qui me rapprocherait de toi. Cheminement impermanent dans un monde imaginé, cependant inconnu, que tu découvres bien trop prématurément, et moi désespérément, obstinément, je recherche l’effraction de lumière qui me conduira au plus près de ce que nous avons été, hélas, si peu de temps.
    Seawulf
    Seawulf

    Messages : 73
    Date d'inscription : 20/03/2021

    Voir le profil de l'utilisateur https://www.seawulf-proesie.com/

    Glad aime ce message

    Revenir en haut Aller en bas

    Dans les limbes… Empty Re: Dans les limbes…

    Message par Glad Lun 14 Juin - 17:15

    Un magnifique texte rempli d'amour... on sent combien il peut te manquer et combien il mettait de lumière dans ta vie... qu'il repose en paix!!!

    Glad

    Messages : 3
    Date d'inscription : 30/04/2021

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum