BALADE EN PROÉSIE


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

BALADE EN PROÉSIE
BALADE EN PROÉSIE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» À la lumière du désamour
Je ne sais… EmptyVen 24 Sep - 15:51 par Seawulf

» Très haut amour et autres textes de Catherine Pozzi
Je ne sais… EmptyMar 14 Sep - 16:16 par Seawulf

» Flash-back cicatriciel
Je ne sais… EmptyMar 14 Sep - 14:54 par Seawulf

» Ce qui n’a pu être
Je ne sais… EmptyLun 13 Sep - 16:54 par Seawulf

» Attente
Je ne sais… EmptyLun 13 Sep - 9:43 par Seawulf

» New York 2001 « Ground zero »
Je ne sais… EmptySam 11 Sep - 14:56 par Seawulf

» L‘impossible espoir (Afghanistan War)
Je ne sais… EmptyMer 18 Aoû - 9:10 par Seawulf

» "Pax Americana", le rêve brisé des femmes ! (Afghanistan War)
Je ne sais… EmptyMer 18 Aoû - 7:48 par Seawulf

» La reproduction des profils de Rosemarie Waldrop
Je ne sais… EmptyDim 15 Aoû - 8:15 par Seawulf

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 41 le Mer 7 Avr - 10:42
NEWS

    Pas d'annonces disponibles.

    Je ne sais…

    Aller en bas

    Je ne sais… Empty Je ne sais…

    Message par Seawulf Jeu 3 Juin - 8:16

    « Si la saison faisait peau neuve tous les ans
    Alors on guérirait de n’avoir pas changé » G. Audisio
     
    Je ne sais ce que veulent dire tes mains
    Qui effeuillent l'arbre nu et cherchent l'ombre
    Au fond de la nuit baignée de lumière que tu éteins
    D'un revers de paume gantée de flanelle sombre.
     
    Je ne sais ce que veulent dire tes doigts
    Qui se crispent dans le ciel d'opale perlé de froid,
    Enserrent un nuage qui en trombe pleure d'effroi
    En voyant de si près tant de signes maladroits.
     
    Je ne sais ce que veulent dire tes yeux
    Ciselés de diamants, au vague à l’âme Dionysien,
    Trop hyperbolique pour discourir même avec les Dieux
    Déclame la lune, effrayée de l'absence de lien.
     
    Je ne sais ce que veulent dire tes lèvres
    Lippues et chuchotantes au rouge gloss tiède,
    Des mots indiscrets s'en échappent qui t’enfièvre,
    Cédilles crochues poétisées en cœur de lied.
     
    Je ne sais ce que veulent dire tes mots
    Qui s'assoupissent au creux de larmes silencieuses,
    Intarissables perles marbrées, billets a tempo
    Qui se glissent à l’ouvroir de ta voix, miséricordieuse !
     
    Je ne sais ce que veulent dire tes nuits endormies
    Au creux de toi-même, qui en chien de fusil
    Interroge de pourquoi les non-dits ! Polysémie
    Silencieuse, théâtre de nos deux corps préhensiles.
     
    Je ne sais ce que veulent dire tes gestes
    Qui semblent appeler au secours du haut d'une tour,
    Imprenable, qui sait… mais il est tard. Et je reste
    Près de toi, et je rassemble mes forces par goût d'amour.
    Seawulf
    Seawulf

    Messages : 73
    Date d'inscription : 20/03/2021

    Voir le profil de l'utilisateur https://www.seawulf-proesie.com/

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum