À l'orée des mots


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

À l'orée des mots
À l'orée des mots
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Bleu nuit
Sur l'écritoire... EmptyMar 4 Juin - 18:37 par Seawulf

» Comme un morceau de nuit, découpé dans son étoffe de Deborah Heissler
Sur l'écritoire... EmptyMar 14 Mai - 15:14 par Seawulf

» Carnet de vie de Flash.
Sur l'écritoire... EmptySam 4 Mai - 15:49 par Seawulf

» Entrevoir
Sur l'écritoire... EmptyMer 3 Avr - 22:16 par Seawulf

» Derniers poèmes d’amour de Paul Eluard
Sur l'écritoire... EmptySam 23 Déc - 15:53 par Seawulf

» Ruby moonlight de Ali Cobby Eckermann
Sur l'écritoire... EmptyMar 19 Déc - 13:24 par Seawulf

» Les aleurodes s’émancipent…(éco-anxiété)
Sur l'écritoire... EmptyJeu 19 Oct - 10:36 par Seawulf

» La voix de la vie de Edith Bruck
Sur l'écritoire... EmptyJeu 19 Oct - 10:32 par Seawulf

» Dans le soir étrillé… (Breizh)
Sur l'écritoire... EmptyMer 20 Sep - 17:01 par Seawulf

» Tombées de Christian Hubin
Sur l'écritoire... EmptyJeu 27 Juil - 10:10 par Seawulf

» La brise s’égrise…
Sur l'écritoire... EmptySam 22 Juil - 11:15 par Seawulf

» R o u t e s
Sur l'écritoire... EmptyJeu 13 Juil - 11:51 par Seawulf

» Chercher la vie
Sur l'écritoire... EmptyVen 7 Juil - 11:08 par Seawulf

» Au matin pourpre (Breizh)
Sur l'écritoire... EmptyDim 28 Mai - 7:22 par Seawulf

» Ne varietur (Breizh)
Sur l'écritoire... EmptyVen 26 Mai - 10:46 par Seawulf

Mots-clés les plus tagués

Sur l'écritoire...

Aller en bas

23052023

Message 

Sur l'écritoire... Empty Sur l'écritoire...




« l'attente, cette idole de solitude »
 
Sur l'écritoire patinée
tes mains pianotent
à la volée des mots
empoussiérés de lumières
diaphanes ruisselant de lettres
cathédrales aux maux spirituels
                                  aux plats silencieux
                                  aux gras amincis
                                  aux joues rosies
                                  mots lascifs évanescents
                                                                        le ventre se durcit
                                                                        les cédilles s’amollissent
                                                                        les pages se tournent
                                                                        manège de convenance
 
                                 Tu refais ton rouge à lèvres
retrousses ton nez spasmodique
tes ongles vernissés s'allongent
femme fatale éphémère
miroir de celle que tu n'es pas
I miss you dis-tu par sms
un rendez-vous une pause
rien un rêve une envie
la solitude ton bas se déchire
tu laisses choir ton escarpin
un sms perdu sur la toile
un sos frénétique improbable...
 
                                 Des larmes perlent
le Rimmel fout le camp
noir comme les infos du JT
personne n'attend personne !
 
                                 Tu quittes la pièce
lumières aveuglantes des boulevards
tes yeux brillent de diamants
suspendus aux paupières
                                 Un doigt délicat les fait chuter
trottoir empuanti de parfums
passés au tamis des rencontres
décroisées aux carrefours
des solos aux feux impatients
sur le chemin du job désargenté
 
                                Crise de bourse
                                temporalité enlaidie
                                entourloupe mercantile
                                chacun pour soi le roi
                                referme la porte derrière lui
et tu griffonnes des chiffres
volatiles comme le gaz carbonique
tu prends ton sandwich slow food
écoutes les sixties Oldies
et baises le soir venu
avec ton sex toys en silicone velouté

doux comme une absence !
Seawulf
Seawulf

Messages : 132
Date d'inscription : 20/03/2021

https://www.seawulf-proesie.com/

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : reddit

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum