À l'orée des mots


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

À l'orée des mots
À l'orée des mots
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Entrevoir
Citations de Christian Bobin EmptyMer 3 Avr - 22:16 par Seawulf

» Derniers poèmes d’amour de Paul Eluard
Citations de Christian Bobin EmptySam 23 Déc - 15:53 par Seawulf

» Ruby moonlight de Ali Cobby Eckermann
Citations de Christian Bobin EmptyMar 19 Déc - 13:24 par Seawulf

» Les aleurodes s’émancipent…(éco-anxiété)
Citations de Christian Bobin EmptyJeu 19 Oct - 10:36 par Seawulf

» La voix de la vie de Edith Bruck
Citations de Christian Bobin EmptyJeu 19 Oct - 10:32 par Seawulf

» Dans le soir étrillé… (Breizh)
Citations de Christian Bobin EmptyMer 20 Sep - 17:01 par Seawulf

» Tombées de Christian Hubin
Citations de Christian Bobin EmptyJeu 27 Juil - 10:10 par Seawulf

» La brise s’égrise…
Citations de Christian Bobin EmptySam 22 Juil - 11:15 par Seawulf

» R o u t e s
Citations de Christian Bobin EmptyJeu 13 Juil - 11:51 par Seawulf

» Chercher la vie
Citations de Christian Bobin EmptyVen 7 Juil - 11:08 par Seawulf

» Au matin pourpre (Breizh)
Citations de Christian Bobin EmptyDim 28 Mai - 7:22 par Seawulf

» Ne varietur (Breizh)
Citations de Christian Bobin EmptyVen 26 Mai - 10:46 par Seawulf

» Sur l'écritoire...
Citations de Christian Bobin EmptyMar 23 Mai - 11:21 par Seawulf

» Citations de Christian Bobin
Citations de Christian Bobin EmptyMer 17 Mai - 12:51 par Seawulf

» À l’heure où...
Citations de Christian Bobin EmptyLun 15 Mai - 10:46 par Seawulf

Mots-clés les plus tagués

Citations de Christian Bobin

Aller en bas

17052023

Message 

Citations de Christian Bobin Empty Citations de Christian Bobin




La part manquante
(…) « rien n’est trop beau pour mon amant, rien n’est trop doux pour ses mains gantées d’aurore. Qu’il me prenne. Qu’il me froisse et me jette, et même qu’il m’oublie, qu’il me recouvre de son oubli comme au noir de l’amour, j’y dormirai si bien, j’y attendrai toujours. Elle est comme ces femmes qui, avec un nouvel amant, se refont un cœur frais, taché de ciel. Elle ne sait plus ce qu’elle dit. Elle rit. Elle est comme l’oiseau sur la branche. Elle ne dit rien, elle chante. Elle s’envole bien plus loin que son chant. Elle n’est d’aucune saison, d’aucune époque. Ce qui est dans l’air du temps passe avec l’air, passe avec le temps. Elle ne passe pas. Elle est présente à la lecture. Elle demeure en amont des lumières, près des sources du cœur. Elle a l’élégance des âmes errantes. »

Le Très-Bas
« Elle ne s’adresse ni au Très-Haut ni au Très-Bas. Elle s’adresse au Loin-Près. Elle parle à Dieu en lui donnant ce nom que toutes les femmes pourraient donner à leur mari : le loin-près. Ni jamais là, ni jamais ailleurs. Ni vraiment absent, ni vraiment présent. »

« Un homme qui ainsi sort de lui-même, de sa peur, négligeant cette pesanteur du sérieux qui est pesanteur du passé, un tel homme devient comme celui qui ne tient plus en place, qui ne croit plus aux fatalités dictées par le sexe, les hiérarchies imposées par la loi ou la coutume : un enfant ou un saint, dans la proximité riante du Dieu – et des femmes. »

La plus que vive
« Il nous faut naître deux fois pour vivre un peu, ne serait-ce qu’un peu. Il nous faut naître par la chair et ensuite par l’âme. Les deux naissances sont comme un arrachement. La première jette le corps dans le monde, la seconde balance l’âme jusqu’au ciel. »

« Les aînés, on les reconnait plus tard à leur trop grand sérieux, et à cet empêchement qu’ils ont à parler d’eux-mêmes : ils ont reçu de plein fouet l’angoisse de parents trop jeunes, la crainte des parents de mal faire. Les aînés, on met sur eux le fardeau de ne jamais décevoir. (…)  alors que les derniers, mon dieu les derniers, on ne leur demande rien, qu’ils soient là est miracle, les parents ont vieilli, ils ont compris que les enfants ce n’est pas sorcier, ça pousse à travers nos erreurs. »
Seawulf
Seawulf

Messages : 129
Date d'inscription : 20/03/2021

https://www.seawulf-proesie.com/

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : reddit
- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum